Catégorie : Projets

« Jack Goes Home »

Sans titre 1 Sans titre 23 Sans titre 23 Sans titre 23
Sans titre 2 Sans titre 23 Sans titre 23 Sans titre 23

Synopsis : By his own admission, Jack Thurlow is a “pretentious little f*ck.” He’s not wrong. Jack brims with the smug ennui of a causeless rebel, thinking himself so culturally superior that he can’t resist condescendingly correcting another contemptuous millennial on his comprehension of the word “pontificate.”

Jack works at a magazine, so he knows something of linguistic nuance. You can still hear eyes rolling, both yours and those of the person he is talking to, when Jack lightly lectures on the difference between “man” and “bro” as a preferable pronoun.

Acerbic is a charitable way of describing Jack, making his oppressively depressive personality an obstacle in getting onboard “Jack Goes Home.” He simultaneous embraces and alienates everyone around him. It would be laboriously draining having someone like Jack in your everyday life. Asking an audience to empathize with someone so irritating even for 100 minutes can be the same sort of chore.

You don’t really warm to Jack over the course of the movie so much as Rory Culkin forces you to pay attention anyway through sheer force of his quietly simmering to a boil performance. Never mind family ties or supporting roles as a child and young adult. “Jack Goes Home” is Rory Culkin in full stride as an assertive, experienced lead. Culkin carries the film to fruition by having Jack swallow him whole in order to emerge as a convincingly complex character who is compelling in spite of coming across as caustic.

Jack’s shoulder chip slumps down when he receives word of a grotesque car accident that beheaded his father. His mother Teresa survived. After catatonically relaying the tragic news to his pregnant fiancée over Facetime, Jack leaves Los Angeles to comfort grieving Teresa back at his childhood home.

Unspoken old wounds reopen when mother and son reunite. Cordially copasetic on the outside, torn by past problems on the inside, their relationship takes another tumultuous turn once Jack discovers an audio cassette recorded when he was an infant. The man may be dead, but the voice of Jack’s father is about to guide Jack through a mystery that has haunted their family for decades. As he unwraps new clues, Jack unravels buried memories. The psychological storm swelling in Jack’s mind now has him questioning what is even real and who he really is.

Accomplished young actor turned burgeoning writer/director Thomas Dekker used his script to write himself out of depression following his own father’s death. His personal demons play out by way of confrontational themes involving childhood trauma, sexual orientation, parental bonds, and personal identity.

This is not a “ghost goes boo” fright flick. “Jack Goes Home” is an introspective character deconstruction with an arthouse indie skin first, and a psycho-thriller with slight swaths of commercial horror second. Anticipation for more of the latter instead of the former comes with complaints about conventions like hallucinatory demons grabbing from darkness, locked boxes in attics, and sinister secrets threatening to tear apart an already fractured family. Really, these tropes are empty vessels intended for occupation by illustrations of Jack’s continually crumbling emotional mindscape.

Continue reading

Nikki dans « Sleepy Hollow »

La série Sleepy Hollow fait décidément parler d’elle. Après avoir annoncé un cross-over pour le moins étrange avec la série Bones, la production de Sleepy Hollow a dévoilé le nom de l’actrice qui rejoindra la troisième saison de la fiction. Nikki Reed a décroché le rôle récurrent de Betsy Ross, connue pour avoir confectionné le premier drapeau des Etats-Unis. Attention, le personnage que jouera Nikki Reed sera légèrement différent que celui présenté par les livres d’histoire. La production décrit le personnage de Betsy plus proche d’une Angelina Jolie que d’une vieille couturière. Betsy a également été la petite-amie d’Ichabod Crane, le héros de Sleepy Hollow. Source

Nouveau rôle pour Nikki..

Sans titre 14

Selon Hollywood Reporter, Nikki Reed aurait récemment signé pour jouer dans un thriller psychologique intitulé « Jack Goes Home » dirigé par Thomas Dekker. Un nouveau projet cinématographique qui promet un scénario complexe et travailler. La belle Nikki jouera la meilleure amie de Jack aux côtés de Britt Robertson qui elle, jouera la petite-amie de Jack. Le tournage commencera en Août dans le nord-ouest de New York. Enjoy =)

Synopsis : Un éditeur de magazine nommé Jack vit Los Angeles après que son père soit décédé dans un accident de voiture. Jack voyage souvent et se rend dans sa maison familiale au Colorado pour aider sa mère ayant des séquelles dû à l’accident. Un jour, il découvre des secrets longtemps enterrés et des mensonges concernant ses antécédents familiaux, ses parents, ses amis et même sa propre identité.

Campagne publicitaire !

Découvrons ensemble la campagne publicitaire de Nikki Reed en partenariat avec @Humane Society ! Sur la vidéo, nous voyons l’actrice avec un adorable chien appeler Barnabus servant d’exemple pour la cause qu’elle défend. Entre autres, des chiens comme la race des pitbulls ne sont pas les bienvenus dans certaines régions des États-Unis, pour cause, ils seraient selon beaucoup d’états des races agressives et féroces. Or, et il est important de le préciser, ce sont des chiens comme les autres recherchant de l’affection et de l’amour de leurs maitres. Ils ne sont pas tous voués à l’agressivité, tout cela dépendant de l’éducation du chien. Résultat : Beaucoup de chiens tels que Barnabus étant d’une race mal vue se retrouvent abandonner, rejeter, et désapprouvé. Il est important de faire comprendre que l’éducation est la clé du comportement du chien, et ses bêtes peuvent être adorables et heureuses peu importe la race. Je trouve cette campagne touchante et dévouée. À vous d’en juger désormais ! Je joins à l’article la page officiel dédié à la campagne de Nikki : HumaneSociety.org/BSL ! Enjoy =)

Sans titre 23 Sans titre 23 Sans titre 23 Sans titre 23

Gallery Link • http://nikki-reed.com/gallery • Photogallery
Miscellaneous » Photos diverses » Photos personnelles

Candids : « Wildlife Waystation »

Bonsoir les Reeders ! Nikki Reed, smoothie vert à la main, a été vue retournant dans sa voiture le 9 Novembre dernier après avoir visitée la « Wildlife Waystation » ce situant dans la National Wildlife Forest à Sylmar en Californie, dans un but bien précis !

Sans titre 1 Sans titre 1 Sans titre 1 Sans titre 1
Sans titre 1 Sans titre 1 Sans titre 1 Sans titre 1

Surprise! Deux behind the scenes inédits du photoshoot que Nikki a réalisée il y’a quelques jours pour le magazine Lady Gunn dans le bois sauvage de la Wildlife Waystation ont été postés par elle-même sur son compte Instagram.. Nikki nous en dit un peu plus sur un nouveau projet. La protection, l’épanouissement et le soin des animaux sont des causes qui lui tiennent vraiment à cœur et la belle jeune femme nous le confirme une nouvelle fois.. Je vous laisse admirez les photographies, j’ai hâte de voir les outtakes du photoshoot, pas vous ? J’adore l’ambiance que ce paysage dégage, c’est un photoshoot qui lui correspondra bien ! Je pense d’ailleurs qu’elle a dû prendre plaisir à le faire, de plus les fonds récolter lors de la vente du magazine seront reverser à la réserve animalière. La qualité des BTS n’est pas tip top mais on s’en contentera pour le moment !

Je suis passée hier à la waystation spécialisé dans la faune, un endroit qui a fourni des abris et des soins à plus de 76 000 animaux ! J’y ai fais un photoshoot pour le magazine @ladygunn dans l’espoir d’amasser assez d’argent pour garder cet endroit en marche! J’ai écrit ce post sur mon blog il y’a deux ans après avoir visité pour la première fois cette zone parce que je suis tellement touchée par la beauté qui existe dans cette petite poche de Californie. Il ya une grande variété d’animaux résidant ici, y compris tous les types de grands félins (lions, tigres, lynx, léopards, lions de montagne, et même ligresses), des chimpanzés, des ours, des opossums, des renards, des lamas, des reptiles, des loups, et de nombreux types y compris les oiseaux de proie. Le Waystation spécialisé dans la faune a également la plus grande colonie de chimpanzés dans l’Ouest américain avec près de 50 chimpanzés qui sont des résidents permanents. Ces animaux sont parfois d’anciens artistes de cirque, les membres d’expositions d’animaux, animaux de bébé orphelins ou abandonnés par leurs parents, ou ils sont venus des laboratoires de recherches.. Bon nombre des animaux ont été adoptés par les propriétaires qui pensaient avoir un animal domestique et le prendre juste parce qu’il le trouvait « mignon » au début.. jusqu’à ce que ils grandissent et deviennent ingérables. Malheureusement, dans plusieurs de ces cas, les animaux ont été dégriffé ou même ce sont vus leurs crocs arracher dans une tentative cruelle de maintenir le contrôle sur l’animal. Si vous connaissez un cas comme celui ci, s’il vous plaît vérifier sur leur site www.wildlifewaystation.org pour contribuer de quelque manière possible à cela. J’ai véritablement une sorte de lien fort avec ces créatures, et je pense assez à vous les gars pour aider à garder leurs dons pour faire vivre ces animaux et qu’ils soient encore plus connecté à vous tous. Je joins un lien vers le message, je l’ai écrit il y’a quelques années, donc vous pouvez voir ce qu’est exactement cet endroit, mais plus important encore, comment ils vous fait vous sentir comme une partie de celui-ci. Je suis également l’hôte d’une collecte de fonds le mois prochain, donc garder l’œil ouvert!

Event : « The Launch of FMA Collection »

Bonjour, Nikki était présente à Los Angeles le 30 Septembre dernier lors de l’événement « The Launch Of The Found My Animal Collection » pour promouvoir la collection de laisses et colliers que la belle a créer. Elle était naturelle, souriante et rayonnante comme à son habitude, sa fait plaisir à voir. Enjoy =)

Sans titre 4 Sans titre 4 Sans titre 4 Sans titre 4

Ajouts de photos perso et nouvelles vidéos..

Bonsoir à tous, Nikki a postée de nombreuses photos personnelles, étant toujours très active sur les réseaux sociaux (pour notre plus grand plaisir), la belle nous fait partager son quotidien sur le tournage de The Sunday Horse et surtout du côté musical avec son collaborateur Paul McDonald. J’en profite pour vous informer que celui-ci a posté il y’a quelques jours de nouvelles musiques avec Nikki issues de leur nouvel album « I’m Not Falling » alors n’hésitez pas à écouter tout ça sur sa chaîne YouTube. Enjoy ! =)

00000001Sans titre 1500000001Sans titre 1500000001Sans titre 15

Candids : Sur le set de « The Sunday Horse »

Bonsoir, le 28 Juin dernier Nikki Reed a été vue sur le set de « The Sunday Horse » à Atlanta. Très élégante dans sa tenue de cavalière, Nikki a fait de nombreux sauts d’obstacles (avec faciliter) pour les besoins du film. Un plaisir de faire cela pour la jeune femme, étant fan de chevaux. Découvrez 23 photos HQ postés par le site JustJared désormais disponibles dans la galerie.

Sans titre 22 Sans titre 22 Sans titre 22 Sans titre 22 Sans titre 22 Sans titre 22

Le long-métrage raconte l’obstination d’un cavalier, pourtant blessé après un accident de cheval, à poursuivre son rêve en tentant de remporter un championnat national de saut d’obstacle. Ryan Merriman, Ving Rhames et William Shatner figurent également au casting.